MENU

Groupe scolaire Marie Bordas

2789
1

DUMETIER-LOGO

Projet réalisé au sein de l’Atelier Dumetier Design en tant que chargé de projet

Lieu : 14, Route de Champagneux, Lyon 8e (69)
Calendrier : 2010-2013
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Lyon
Programme :
Capacité d’accueil de 526 élèves.
8 classes de maternelle, 10 d’élémentaire, salle de sport, salle polyvalente, BCD, salle informatique, pôle de restauration, pôle médico-social, pôle administratif.

Budget : 7 000 000 € ht
Surface : 4200 m² SHON

Equipe maîtrise d’œuvre :
Bruno Dumetier – Architecte
Annick Joubert et Julien Buldrini – Architecte Chef de Projet
Antoine Segalov – Architecte Chargé de projet (Etudes et DET)

Alphadess – OPC
Adret – Be Fluides
GEC Rhône-Alpes – Economiste
BET Morel – Be Structure
Peutz – Acousticien
AGC – Cuisiniste
ICC – Be VRD

Entreprises :

Lot Terrassement: SJTP
Lot fondations spéciales: SGC
Lot Gros Œuvre: Chazelles
Lot Etanchéité: APC Etanch’
Lot Charpente et bardage bois: Lifteam
Lot Menuiseries extérieures: Thalmann
Lot Métallerie/occultation: Fontbonne
Lot Menuiserie intérieure bois et mobilier: Suscillon
Lot Plomberie/CVC/GTB: Ferrard & Cie
Lot Electricité CF/cf: Brunet SA
Lot Faux-plafonds: Aubonnet
Lot Menuiserie intérieure bois: Thalmann
Lot Cloisons/doublage/peinture: Courtadon
Lot Carrelage-Faïence: Carrelages Berry
Lot Sols souples: Sols réalisation
Lot Equipement de cuisine: Martinon
Lot VRD/Espaces verts: Asten
Lot Ascenseurs: Schindler

Les contraintes d’un site

Le projet se situe au coeur d’un quartier déficitaire en espaces publics, où se juxtaposent sans dialogue des opérations de logements collectifs. Huit à neuf étages dominent le tènement, et ce sont les façades aveugles des parkings qui s’offrent à la rue. L’école existante devenue trop petite est déconstruite, laissant un terrain exigu, de forme peu rationnelle. Une école urbaine, compacte et lisible, pour améliorer l’image et la vie du quartier. A travers ce projet, nous avons voulu renforcer l’urbanité du quartier : concevoir un bâtiment lisible et homogène, tenu par des limites construites. C’est le bâti qui, implanté en limite de propriété, forme l’enceinte du groupe scolaire, matérialisée par un long voile de béton blanc. Cette façade s’étire sur la rue de Champagneux. Elle est ponctuée de césures : des séquences transparentes qui ouvrent sur les cours et patios végétalisés. Les trois volumes ainsi découpés correspondent aux pôles programmatiques : les écoles maternelle et élémentaire et le pôle des équipements communs. La césure la plus au Sud marque l’entrée du groupe scolaire, elle se situe au point d’inflexion de la voirie et à l’articulation des deux axes du projet. L’exigüité du terrain nous a conduits à installer une cour en toiture. Notre
choix s’est porté sur la cour maternelle, pour que les plus petits bénéficient d’un espace bien protégé et ensoleillé, C’est un lieu privilégié qui entretient un rapport particulier au quartier et au reste de l’établissement. Coté cour, bois, lumière et végétaux. Lorsqu’on pénètre dans le domaine protégé de l’école, le béton s’associe à une peau de bois qui procure aux cours une ambiance chaleureuse. Des poches végétales prennent place dans les cours, le patio de l’école maternelle, et dans les interstices entre l’école et le domaine public. Coté Ouest, un filtre sinueux réalisé en madriers s’associe à une bande végétale, pour dessiner une limite très
fluide. Les baies réalisées en bois sont très généreuses. Équipées selon les besoins de protections solaires, elles offrent à chaque espace, y compris les circulations, une belle ambiance lumineuse. Le bois est omniprésent, comme un fil conducteur déroulé à travers le projet.